En 2006, AOL a rendu publique une base de 20 millions de recherche réalisées par ses abonnés entre mars et mai 2006.

La base mise à disposition, permettait de déterminer la liste complète des recherches réalisées par chaque abonné, sans toutefois nommer les abonnés.

En 48heures, un journaliste a été capable d'identifier une vieille dame en analysant les quelques centaines de recherche qui avait permis de localiser son quartier et une maladie rares du chien dont elle était le propriétaire.

AOL a retiré la base de mots clés dans la foulée, mais il était trop tard car la base avait été dupliquée à différents endroit du web, parmi lesquels un site qui permettait de lancer différents types de requêtes dans la liste.

J'ai créé le site Search Profiling pour sensibiliser les internautes aux enjeux de l'historisation de leurs requêtes par les moteurs de recherche, qui disposent d'un poste d'observation discret mais puissant sur leurs modes de consommation, leur personnalité, leurs opinions politiques ou leur mode de vie.


Ils ont fait appel à l'auteur