Déposé en 2001, ce nom de domaine n'a finalement été activé qu'en 2010, un an après le trafic web des mobiles a explosé grâce à l'iphone.

Surveillant ce qu'écrivait Emilie Turini, j'ai jeté les bases de ce qu'aurait pu devenir le marketing mobile de l'époque qui était presque quasiment exclusivement synonyme de SMS marketing.

J'ai ensuite, espéré que le web mobile se développe grâce au wap.

4 ans plus tard, j'ai souscrit un abonnement « imode » chez Bouygues Telecom avec un PDA doté d'un horrible Windows mobile 6 qui rendait le surf sur internet réellement désagréable.

A l'occasion d'une étude commandée par un client, j'ai réalisée sur le marketing mobile venait d'exploser au Japon et arrivait en Europe par la porte de l'iphone.

Je travaille actuellement à l'élaboration d'un guide qui décrira les stratégies de fidélisation, de conquête, d'eCRM via le marketing mobile.

Ils ont fait appel à l'auteur