L’intelligence artificielle est en train de s’imiscer très intimement dans presque tous les domaines du monde professionnelle. Le référencement n’y a va pas y échapper. Rankbrain incarne cette révolution IA dans le domaine du référencement.

Sauf si vous êtes en vacances sur la planète Mars pour y réaliser des prestations de SEO en télétravail, il est peu probable que vous n’ayez pas entendu parlé des miracles promis par l’intelligence artificielle. Car parfois, les grands prédicateurs de l’IA vous promettent que l’IA permettra de décrocher la Lune (ou Mars) et dès que vous creusez un peu le sujet, vous vous rendez compte que ce qu’ils disent reposent sur du vent.

Donc, vous doutez et passez à autre chose.

Pendant ce temps, ceux qui croient dans l’IA mais dans l’IA des grands prédicateurs, eux avancent leurs pions, parfois en silence. Ce sont, par exemple, des cabinets d’expertises comptable discrets comme l’expert comptable LEC, spécialiste de la création d'entreprise, situé à Paris qui avait une petite équipe de surdoués en informatique développent des applications pratiques qui font gagner du temps à leur clients PME avec une fonction simple : reconnaître le nom du fournisseur, le montant HT, le montant TTC sur une facture grâce à un système de reconnaissance d’image intelligence, mettre en relation cette facture avec la ligne correspondant sur le relevé de la banque et passer les écritures comptables associées.

Comment ces sociétés commencent-elles leur démarche vers l’IA. Elles commencent par se former, sur des sites comme 24pm academy, un formation en ligne à l’intelligence artificielle HHHH. Puis, elles rejoignent des Meet up comme le Meet Up Intelligence Artificielle Paris (1000 membres) HHHH pour récupérer des retours d’expérience). Ensuite, elle réalise l’inventaire des technologies dont elles ont besoin et recrutent enfin des spécialistes (en CDI, en freelance ou des prestataires).

Recentrons-nous sur la rencontre en le SEO et l’IA.

Cela passe par un bout de l’algo de Google qui s’appuie sur l’IA.

CHAPITRE 1: Qu'est-ce que Google RankBrain?

RankBrain est un algorithme d'apprentissage automatique (ML) utilisé par Google pour trier les résultats de la recherche. Il aide également Google à traiter et à comprendre les requêtes de recherche.

Alors, qu'est-ce qui différencie RankBrain?

Avant RankBrain, 100% de l'algorithme de Google était codé à la main.

Les ingénieurs humains travaillent toujours sur l'algorithme, bien sûr. Mais aujourd'hui, RankBrain fait aussi son travail en arrière-plan.

En résumé, RankBrain modifie lui-même l’algorithme.

Selon le mot-clé, RankBrain augmentera ou diminuera l'importance des backlinks, de la fraîcheur du contenu, de la longueur du contenu, de l'autorité du domaine, etc.

Ensuite, il examine comment les internautes de Google interagissent avec les nouveaux résultats de recherche. Si les utilisateurs aiment mieux le nouvel algorithme, il reste. Sinon, RankBrain annule l'ancien algorithme.

Voici la partie la plus étonnante.

Google a demandé à un groupe d'ingénieurs de Google d'identifier la meilleure page pour une recherche donnée. Ils ont également demandé à RankBrain.

Et RankBrain surpasse de 10% celui des ingénieurs Google!

Maintenant que vous avez vu un aperçu de RankBrain, voyons comment cela fonctionne.

RankBrain a deux utilisations principales

1. Comprendre les requêtes de recherche (mots-clés)

2. Mesurer comment les gens interagissent avec les résultats (satisfaction de l'utilisateur)

Décomposons chacun de ces éléments.

CHAPITRE 2: Comment RankBrain comprend tous les mots clés que vous recherchez

Il y a quelques années, Google avait un problème:

15% des mots clés que les internautes tapaien dans Google n'ont jamais été vus auparavant.

15% peut ne pas sembler beaucoup. Mais lorsque vous traitez des milliards de recherches par jour, cela équivaut à 450 millions de mots clés qui posent problème à Google tous les jours.

Avant RankBrain, Google analysait les pages déjà indexées pour voir si elles contenaient le mot clé exact recherché par une personne.

Mais comme ces mots-clés étaient nouveaux, Google n'avait aucune idée de ce que le chercheur voulait réellement. Alors ils ont décidé de deviner l’intention de recherche.

Par exemple, supposons que vous recherchie «la console grise développée par Sony». Avant Rank Brain, Google recherchait, normalement, des pages contenant les termes «gris», «console», «développé» et «Sony».

Aujourd'hui, RankBrain est censé réellement comprendre ce que vous demandez. Et il fournit un ensemble de résultats précis à 100%. Enfin sur le papier, car dans la réalité, le vrai chiffre tournerait aux alentours de 50%

Ils ont fait appel à l'auteur